MES DERNIÈRES CHRONIQUES

L'interrogatoire de Kary : Axelle Lemagny



Hello mes bouquineurs !

Bienvenue dans ce septième interrogatoire !


En quoi cela consiste ?
Chaque semaine, je vous présente un nouvel auteur par le biais d'une interview. Connu ou moins connu, je vous livre l'interrogatoire complet de l'auteur de la semaine !
**Vous avez des suggestions ? Un(e) auteur(e) que vous souhaiteriez découvrir et connaître davantage ? Vous aimeriez que Kary interroge le suspect ? Pas de souci ! Pour cela, il suffit de me contacter à cet email : karybouquineuse@yahoo.fr !





Aujourd'hui, c'est l'auteure Axelle Lemagny qui passe aux aveux !




Mais... Qui est Axelle Lemagny ?

Axelle Lemagny est l'auteure du livre "Mademoiselle tout le monde", auto-publié en 2014 !



Voici l'interrogatoire !


1] Pour débuter cette interview, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs ?
Je n’ai jamais su ce que je voulais faire et après quelques tergiversations, l’écriture s’est imposée à moi jusqu’à ce que le livre prenne forme. Peut-être que cette interview vous permettra d’en apprendre davantage…
2] Pouvez-vous nous présenter votre roman ?
Voilà mon souci, je ne sais pas faire ! Je peux vous parler des heures durant des personnages, des anecdotes d’écriture, échanger sur l’histoire et ainsi me confronter à votre perception de lecteur.

Mais pour ce qui est de le résumer, j’ai toujours peur de trop en dire ou pas assez. D’autant que je pense qu’il se lit comme une énigme, chaque chapitre apportant une pierre à la révélation de l’intrigue.

Il y a une maison, des bulles de savon, un appartement aussi ; un océan, des amants, un cerf-volant ; un bus à étage, un orage ; une aïeule, un saule pleureur, du bonheur ; des blessures, une libellule… et deux, trois petites choses en plus.
3] Combien de temps vous a-t-il fallu pour l'écrire ?
9 ans…sans savoir que j’allais en faire un livre.
Cette histoire m’est venue en tête, toute seule, à l’improviste, d’un seul tenant. Lorsque je l’écrivais, je savais d’où je partais, où j’allais et par quel chemin passer. Les personnages se sont étoffés avec l’écriture, un est apparu… aucun n’a disparu !
4] Avez-vous écris d'autres livres ?
Non, c’est mon premier. Le deuxième est en cours…
5] Qu'est-ce qui vous a donné envie d'écrire ?
Cette histoire que j’avais en tête…or une histoire qui tourne dans la tête n’a pour seule vocation que d’être écrite. Alors, je l’ai couchée sur le papier, pour moi, pour m’occuper. Mes personnages me tenaient compagnie, je les aimais et détestais tour à tour, jusqu’à croire qu’il en était de même pour eux. J’exagère un peu, mais je n’imaginais pas qu’une telle promiscuité puisse exister avec les personnages d’une fiction.
6] Quelles sont vos inspirations ?
Le quotidien et mes personnages.
7] Dans quelles conditions écrivez-vous ?
Cela dépend… Je préfère de loin écrire au petit matin mais beaucoup d’idées me viennent la nuit ou à l’improviste dans un bus, un train... J’adore les transports pour ça... Le mouvement est propice à l’inspiration et les idées sont alors très prolifiques.
Mais, au fond je travaille tout le temps. Si je n’écris pas, je réfléchis ; si je ne réfléchis pas, je rêve. Je vis au quotidien avec mon histoire. Elle prend de l’ampleur dans ma tête, les personnages ont une vie, des tempéraments qui prennent forme au fil de ma journée. Souvent, mon point de départ est un simple mot duquel mon crayon déroule tout un bout d’histoire. Et j’écris partout, quand cela me vient, sur le support qui me tombe sous la main !
8] Que représente l'écriture pour vous ?
Une échappatoire.
9] Qu'éprouvez-vous avant la sortie d'un roman ?
De l’excitation, de la stupéfaction, une certaine tristesse et un peu d’angoisse (j’avoue ça fait beaucoup !)
10] Pourquoi avoir choisi l'auto-édition ?
L’autoédition est un choix qui est en adéquation avec mon tempérament indépendant et quelque peu solitaire. J’aime faire les choses moi-même. Ce mode de publication est la volonté de gérer une œuvre dans son intégralité, de sa conception à sa réalisation sans concession ; et suivre son évolution au jour le jour. Un peu réac, je l'avoue. D'autant que je ne me faisais aucune illusion sur les difficultés d'un tel procédé, mais c'est un choix assumé ainsi que le risque qui va avec. 
Néanmoins, je m’entoure de personnes qui m’aident à décider, à faire des choix, dont l’opinion compte beaucoup pour moi et pour laquelle j’ai une totale confiance quant à la sincérité de ton. Parfois même, je frappe à la porte d’un inconnu pour connaître son avis.
11] Aimeriez-vous voir un de vos livres adapté au cinéma ?
Oui, bien sûr ! J’ai même quelques idées quant aux acteurs qui pourraient jouer mes personnages ! Mais il faudrait que je garde le contrôle absolu sur le résultat. Je ne pourrais jamais transiger avec une adaptation approximative.
12] Quels seraient les acteurs parfait pour cette adaptation ?
Si Charlotte Rampling n'est pas disponible, je verrais bien Kristin Scott Thomas ou Véronique Jeannot pour jouer tante Louise! Virginie Efira pour jouer Lorraine (à teindre en rousse), Mélanie Laurent pour jouer Sacha, Anne Hathaway ou Berenice Bejo pour jouer Fred-Gabrielle, et Laurent Lafitte pour jouer Emmanuel. Peut-être Jude Law pour Henri, Glen Hansard pour Harry! Mélanie Thierry pour Florence...
Je reste bien sûr ouverte à toutes candidatures!
13] Quel est votre auteur(e) préféré ? Votre roman préféré ?
Je n’en ai pas.
En matière de lecture, comme pour tout et depuis toujours, l’ailleurs m’a attirée. À l’âge où on finit de lire la bibliothèque rose, je découvrais dans celle de mon école, Pivoine de Pearl Buck. Dès lors, j’ai écoulé les romans asiatiques que je pouvais trouver. Puis j’ai diversifié mes lectures avec Agatha Christie et Patricia Cornwell sans jamais cesser de me délecter de mon trio gagnant : La Georgienne de Anne Rivers Siddons, La balade de l'impossible de Haruki Murakami et Les chaussures italiennes de Henning Mankell.  Et les derniers en date, Karoo de Steve Tesich et Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur de Harper Lee.
Parmi les classiques, Huis Clos de Jean Paul Sartre, Le Jeu de l’Amour et du Hasard de Marivaux, Le Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde, L’Assomoir de Zola… des classiques, quoi !
14] Pensez-vous qu'il faille être un grand lecteur pour être un bon auteur ?
Non, je dis toujours que « c’est en écrivant que l’on devient écrivain ».
15] Quels conseils pouvez-vous donner aux lecteurs qui souhaitent eux aussi devenir écrivains ?
De prendre la plume, du papier et tenter ! Allez savoir ce qui en ressortira…nul n'est à l'abri d'une belle surprise !
16] Pouvons-nous vous retrouver sur des salons ?
J’en fais régulièrement, j’aime beaucoup cette démarche. Aller à la rencontre des lecteurs, discuter avec eux, comprendre leurs attentes, réaliser que chacun a sa façon de lire, d’appréhender une histoire, souvent liée à son propre parcours… Pour un même livre, il y a autant de lectures que de lecteurs ! Et j’aime le contact avec l’autre, les échanges éphémères qui en disent long. On se croise, on discute et chacun reprend son chemin. Parfois, la journée est excellente, parfois non… Je ne sais jamais à quoi m’attendre.
Ceci dit, l’exercice est assez compliqué car j’ai toujours beaucoup de mal à résumer mon roman et à en parler.
17] Souhaitez-vous rajouter quelques choses ?
Je ne sais pas où tout ceci me mènera, mais je suis bien contente d’avoir tenté !


 Merci pour cet entretien Axelle !


Éditeur : Indépendant
Pages : 133
Prix (papier): 16,30€
Année de parution : 2014

Résumé : Mon mari et mon cadet s’approchent, sourire aux lèvres. — Tu bayes aux corneilles ? — Y a pas de corneilles.Certes, il n’y a pas de corneilles, mais à sa décharge c’est un jardin fabuleux où il fait bon bâiller. Ils m’extirpent de mon passé dont je ressens encore la douleur. Et ils sont là. Tous les deux en face de moi, ils me sourient. Je leur souris. Ils ont la beauté de leur bonté. Et ils repartent, me laissant seule toute à ma réflexion.

Je m’appelle Lorraine et aujourd’hui c’est mon anniversaire. Je me présente à vous et j’ai peur.

6 commentaires:

  1. J'adore le portrait du début, c'est absolument génial ! Et encore une fois, c'est très intéressant, d'autant plus que je connais son roman :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien maintenant tu connais davantage l'auteur =D

      Supprimer
  2. J'aime beaucoup la façon dont tu présentes l'interview :) Très original. Et j'aime bcp le design de ton blog ! Bonne continuation :)

    RépondreSupprimer